Où l’on prend soin des buttes

Dimanche 24 septembre, nous avons profité du jardin, partagé un gouter improvisé, et accueilli les utilisateurs du composteur sous de tendres rayons de soleil …

Le goûter était bien mérité, puisque auparavant, nous avons refait une beauté à la butte Banane.

Avec le temps, les buttes ont tendance à s’affaisser, les plantes s’échappent et se reproduisent en dehors.

Il a donc fallu démonter quelques palettes (merci Isabelle pour la matière première !), scier quelques morceaux de bois et donner quelques coups de marteau…Des plants ont été déterrés et remis en terre à des endroits plus adaptés.

Retour en image sur cet après-midi – (merci à Barbara et sa petite famille)  :

Nous nous sommes également préoccupé de la montée en graine de certaine plantes : les vergerettes du Canada doivent être coupées car elles se reproduisent en dispersant leur pollen par le vent. Les grands tournesols en sont à divers stades : en fleur, ou déjà pleins de graines qui menacent également de se disperser dans le jardin. Il faut éviter que les graines n’envahissent trop le jardin. Du chiendent a encore été arraché et mis à secher.

Arrosage, tutorage et récoltes ont occupé Thierry et Arnaud…avant la détente sous le patio

A bientôt pour la suite des aventures potagères…

Publicités

Un dimanche de septembre au jardin

Entre averses, et rayons de soleil, le jardin était aujourd’hui entre deux temps.

Voici des nouvelles des plantes :  le potiron se maquille, le melon somnole dans son cocon, et les courges prennent leurs aises…

Les blettes sont dans une forme éclatante, et seront rejointes bientôt par les laitues d’hiver…La zone fleurie se développe : patiences, ipomées, œillets d’inde, mauve sylvestre, belle de nuit, passiflore….sont en fleurs et égayent le jardin.

Pendant ce temps, les jardiniers sèment, réparent….Brice part à la recherche de la figue perdue….

Les tournesols ploient et les coings seront bientôt cueillis…

Malgré la pluie, quelques personnes sont venus se renseigner aujourd’hui sur le compost et le jardin ….Demain lundi 18 septembre à 19 heures, réunion mensuelle, nous espérons vous y voir nombreux  !

Très bonne semaine à nos lecteurs !

 

 

Le jardin à la Biennale des Associations

Le Jardin a participé ce 10 septembre à la Biennale des Associations organisée par la Ville de Villeurbanne.

Au milieu d’un village d’environ 200 associations au Gratte-Ciel, les bénévoles du Jardin d’Yvonne ont pu pendant tout un dimanche se faire connaitre par des personnes intéressées par le jardinage, la permaculture, le développement durable …

Quelques personnes ayant participé au jeu de piste organisé sur le Village, ont gagné un petit lot sur notre stand : tisane, tomates poire-jaune ou petit plants de menthe…

Nous avons exposé l’ouvrage en patchwork et broderie réalisé par Barbara et qui  représente le plan du Jardin.

Participer à cet évènement permet aussi de rencontrer d’autres associations avec lesquelles des liens peuvent être tissés.La cohésion du tissu associatif reste un gage de bonne santé pour le lien social et citoyen.

 

 

 

Atelier graines au Jardin

Ce dimanche au jardin, à l’occasion d’un atelier, on a parlé graines et semences.

Ou en est la législation sur la propriété des graines ? En quoi les grands semenciers pourraient-ils menacer la souveraineté des états sur l’indépendance alimentaire ?  Pourquoi s’intéresser et échanger les graines ? comment savoir si une graine est hybride, OGM ou ancienne…. ?

Les participants ont échangé leur connaissance, leurs interrogations et leurs inquiétudes. L’espoir aussi de constater que des réseaux d’échanges existent et que les savoirs se transmettent.

Puis,  nous sommes passé à la pratique : Julie, Brice et Carole avait préparé l’atelier sur le thème des tomates. Solanacées, les tomates sont diverses mais la récolte des graines est la même pour toutes : extraire les graines, les mettre à tremper quelques jours, les passer au chinois, les faire secher sur du bois, et enfin les étiqueter !

Retour en image sur cet après-midi convivial et agréable :

 

A signaler, une nouvelle résidente au Jardin – dans l’allée longée par la Passiflore : epeire

 

il s’agit d’une argiope bruennichi ou Épeire fasciée, variété d’araignée commune dans les jardins. Elle aime tendre sa toile assez prêt du sol, et compte-tenu de sa taille, attrape d’assez grosses proies (sauterelles, abeilles, criquet….).  Le mâle a peu de chance de survivre à l’accouplement, car il finit souvent dévoré par la femelle. Celle-ci pond jusqu’à 400 œufs dans un cocon.

C’est un animal peu agressif, qui peut toutefois piquer pour se défendre.

Ami des jardiniers, il contribue à l’éco-système. On pourra l’admirer au jardin jusqu’au mois d’octobre environ…

Très bonne semaine !