Un jour de chantier chez Yvonne…

….ou  comment réaliser l’étanchéité d’une toiture de kiosque!

Si vous êtes passés chez Yvonne depuis quelques temps,  vous avez dû remarquer un petit changement. En effet, nous avons refait l’étanchéité du toit qui laissait un peu à désirer.

Pour cela nous avons utilisé une bâche EPDM, spécialement prévue pour les toitures ou les bassins.

kiosque 1

Petit retour sur cette journée d’atelier :

– 10h : les premiers vaillants arrivent. L’objectif du jour est de poser une bâche sur la toiture afin de passer l’hiver (enfin : les nombreux futurs hivers …et automnes et printemps) au sec.

Le principe est simple : nous devons d’abord faire un double rebord, avec des lambourdes (non, non, pas des langoustes). Puis, nous poserons la bâche par dessus, sur l’ensemble de la toiture, et nous remplirons cette bordure avec des cailloux. Cela permettra de tenir et plaquer efficacement la bâche contre le toit.

Vous suivez ? C’est parti !

Tout de suite, quelques images qui parleront mieux.

-10h30 : on attaque les travaux !


Ce diaporama nécessite JavaScript.

-13h : le travail est long et minutieux,  il est maintenant temps de faire une pause bien méritée  !

Un bon apéro-repas partagé, comme on les aime ! Cornichons du jardin, tartes, salades en tout genre accompagnent les sirops de sureaux (du jardin !) , bières et autres denrées réconfortantes.

 

kiosque 9

– 14 h : Après le café, on y retourne avec les quelques renforts (Thierry et Bruno) qui nous ont rejoints.

Quelques finitions. On fait du travail de précision avec les yeux de lynx de Thierry. Encore quelques coups de râpe à bois et de scie pour enlever tous les angles vifs et on pourra poser la bâche

 

kiosque 10

Ça y est, première étape, la bordure est finie,  l’équipe manifeste sa joie !!

 

kiosque 11

Et voilà notre magnifique bordure qui fait le tour du toit. Elle est pas belle ?

kiosque 12

15h : Le travail est loin d’être fini : il faut monter la bâche sur le toit. Moment épique : n’est-ce pas Brice ? Mais, on y arrive ! Notre bâche est en EPDM. C’est un plastique (pas très écolo….) mais qui a des propriétés qui en font un bon compromis pour la durabilité de notre toit. Il est en effet étanche et il présente l’avantage de très bien résister aux UV, et de ne pas polluer l’eau de pluie qui ruissellera dessus. De plus, épais de 1,4 mm, il est très résistant pour un poids acceptable.

Étape suivante : dérouler la bâche sur tout le toit. Il faut bien la tendre ! Éviter les plis qui pourraient empêcher l’eau de s’écouler.

On tire ! On tend ! En faisant attention à ne pas déchirer la bâche…elle est solide, mais il ne faut pas pousser non plus ! Bon, ça déborde un peu…Notre bâche étant rectangulaire et notre toiture elliptique, c’est normal !

Ensuite, il faut monter nos pavés sur le toit……Puis, on les dispose dans notre bordure.

Ça y est, vous comprenez le principe ? Ainsi, notre bâche est bien plaquée sur tout son pourtour, et ne bougera pas même par grand vent ! Et en plus, c’est beau….

-18 h : Premier test officiel d’étanchéité

Le test, en vidéo !

YES, c’est bon !

 

Grâce à une astucieuse conception en spirale légèrement descendant, toute l’eau qui arrive sur le toit s’écoule vers un unique point où l’on pourra la récupérer.

Bon ! Et maintenant, on fait quoi ?

On découpe le surplus des bords, bien sur ! Ça nous fait pas mal de rab….. On rabat ensuite la bâche sous le toit avant de l’agrafer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

-19 h : Ça y est , c’est terminé !! Youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu !!!

Voilà le résultat ! admirons au passage ce petit îlot de verdure dans Villeurbanne :

 

kiosque 29

Cette belle journée, possible grâce à une superbe synergie entre les participants, nous aura donc permis de réaliser ce chantier dans les temps.

Ces moments conviviaux qui jalonnent la vie du jardin depuis ses débuts nous motivent toujours pour continuer notre oeuvre chez Yvonne. Mention spéciale à Mohammed grâce à qui nous avons pu aller chercher les lambourdes avec son break. Merci aux petits bras de Christine, Julie….qui ont ramené des matériaux (galets, pavés, etc…) au Jardin et ceux qui ont donné quelques minutes de leur temps pour aider à ce chantier.

Un grand merci à tous les participants de cette journée  : Loris, Brice, Amélie, Anne, Thierry et Bruno. Grace à vous,  nous ne craignons plus la pluie !

Enfin, merci à Philippe et Nadine qui nous ont livré la cuve (en échange d’une centaine de graine d’aneth), cuve qui nous permettra de récupérer l’eau de pluie.

Après trois ans et demis, la fabrication du kiosque touche à sa fin. Manque encore l’arbre à palabre, la gouttière pour relier le toit à la cuve, et ……peut-être un prochain chantier très motivant :  végétaliser le toit !

« Envoyés spéciaux » : Carole et Loris  (montage-photos-textes)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s