Il s’en passe des choses, au jardin !

L’été s’est installé à Villeurbanne, et les épisodes de forte chaleur alternés avec des orages modèlent la physionomie du jardin.

Tout a commencé en musique le 23 juin, presqu’au solstice d’été…. Juliette, Pierre et Blandine sont venus bercer nos imaginaires de mélodies, de poésie et d’émotion. Leurs belles voix et les sensibles mélopées ont résonné en écho à l’énergie du monde végétal …..Les jardiniers étaient sous le charme !

Nul doute que cette délicieuse musique a favorisé l’épanouissement des cultures : en ce moment, les tomates grimpent le long des tuteurs, les choux poussent tranquillement à côté des patates. Piments, betteraves rouges, courgettes thaï, cucurbitacées, concombre russe, haricots….pointent le bout de leur nez.  Certaines plantes réapparaissent d’elle même : le ricin et son inflorescence rouge, le basilic japonais au parfum musqué (shizo), la mélisse., les hémérocalles vivaces dont les fleurs oranges se consomment  ….

Quelques sources d’inquiétude pourtant en ce moment pour nos fruits et légumes : l’eau qui reste une problématique majeure. Les jardiniers restent mobilisés cet été pour arroser les cultures, en utilisant au maximum les stocks d’eau de pluie (les orages ont un peu aidé). Sinon, il faut continuer le paillage et toute ruse pour modérer la consommation d’eau. De nombreux départements sont en alerte orange ou rouge en raison de la faiblesse des nappes phréatiques. 

Un famille Ratatouille (traduisez : des rats) a élu domicile à proximité du compost. Yvonne aime bien ces sympathiques rongeurs et favorise plutôt la cohabitation avec tous. Hélas, leur propension à se multiplier et à se nourrir des bons légumes du jardin n’est pas compatible avec nos desseins. Sans gaité de cœur, des mesures radicales sont donc prises, en lien avec la Mairie de Villeurbanne pour les faire déménager….

A ce propos, un mystère est apparu au jardin – nos arbres fruitiers commencent à être pleins de fruits en devenir : cognassier, sureau, pommier, pêcher et abricotier. 

Voilà que les abricots encore verts ont tous disparu la semaine dernière ! Pas de trace au sol, pas un seul restant sur l’arbre…Voici la photo d’une branche il y a dix jours environ :

abricotsAlors, qui est le coupable ? Un être humain qui aimerait les abricots verts ? Le gang de la famille Ratatouille ? Ou encore certains gros volatile qui tournent autour du jardin ?

Jardiniers, à vos neurones pour résoudre le mystère……

En attendant, merci à tous les adhérents et les nombreux visiteurs qui contribuent à faire vivre ce bel espace et rendez-vous au Jardin ! Très bel été à tous et toutes !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s