Les roses arrivent !

Mi-septembre c’était opération bouturage, on part avec un sécateur en poche et nos plus beaux vélos…

Direction… un lieu !!

**Tenu secret pour laisser libre court à l’imagination**.

Un lieu où se présente quelques rosiers anciens dont l’odeur est très développée à la belle saison, donnant l’envie dès septembre de venir faire des boutures.

1ère étape : repérer les tiges de l’année dont les fleurs sont à présents fanées dont le diamètre peut se rapprocher d’un crayon

2ème étape : couper proprement (coupe nette) une tige d’environ 30 cm. Le haut de la tige sera à couper en biseau. Enlever l’ensemble des feuilles sauf une dernière en haut

3ème étape : les repiquer dans un pot en veillant à ne pas tasser la terre. Faire un trou à l’aide d’un bâton pour y insérer une tige** coupée.

** A cette étape, il est possible pour permettre d’augmenter les chances de reprise de la tige, de la mettre en contact avec de l’hormone de bouturage chimique ou naturelle -avec du saule- : pour cela, faire une entaille sur le pied de la tige, la tremper dans l’hormone puis planter dans le pot (comme le montre ce joli cliché ci-dessus).

 

 

4ème étape : créer un mini-serre en coupant en 2 une bouteille en plastique…

puis attendre le printemps pour voir si les boutures ont prises 🙂

20190911_195744.jpg

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s