Le retournement du compost, mais pourquoi faire ? …

Dimanche 15 décembre, c’était sportif au jardin !

Un groupe de courageux jardiniers s’est attelé au retournement du compost.

Le composteur du jardin d’Yvonne est équipé de quatre bacs : un bac de matière sèche, un bac dans lequel on vient déposer la matière organique provenant de vos bio-seaux, un bac de maturation, et enfin un bac où le compost est mûr et prêt à être utilisé.

A l’aide de pelles, fourches et brouettes, les jardiniers se sont relayés pour effectuer les différents transferts et disperser le compost mûr dans les buttes.

 

 

Voici quelques explications pour comprendre comment fonctionne un composteur :

Les bio-déchets que nous déposons vont se décomposer en présence d’oxygène grâce à la présence des micro-organiques tes que nos amis les vers de terre. C’est un processus de fermentation qui s’opère.

Il est important d’avoir une diversité de bio-déchets dans le bac de compostage, de façon à assurer un bon équilibre sec/humide. Certains déchets seront riches en matière carbonée (broyat de bois, sciure, …), c’est ce que l’on appelle aussi les déchets bruns. D’autres plus riches en eau et en matière azotée sont appelés communément les déchets verts (essentiellement vos épluchures !). Ceci explique pourquoi il est essentiel de rajouter de la matière sèche à chaque fois que vous apportez vos bio-déchets.

L’humidité du compost doit être surveillée. Si le compost est trop sec, il est fort à penser qu’il y a un excès de déchets bruns. Le compost va se dessécher et des poches d’air vont se former, empêchant la réaction de fermentation. Au contraire un compost trop humide pourra entraîner une putréfaction, dût en partie à un manque d’aération. L’odeur du compost peut être un signal d’alarme. Une mauvaise odeur n’est pas normal ! Il est d’ailleurs recommandé de surveiller ses bio-déchets ménagers qui ne doivent pas devenir trop humides, ni dégager une odeur désagréable. Il vaut mieux éviter de les stocker trop longtemps dans son bio-seaux.

Le brassage est une étape importante pour assurer une bonne aération. Pour mélanger le compost de manière optimale, l’outil le plus le plus adapté, c’est la fourche ! Au jardin il y en a toujours une dans le bac de compostage pour remuer la matière à chaque nouvel apport. L’opération de retournement est essentielle pour optimiser la pénétration de l’air entre les différentes couches du tas de compost. Les fermentations sont alors relancées et la dégradation est optimisée. Cette dernière s’accompagne d’une montée en température.

Le compost est mûr au bout de 9 à 10 mois généralement (environ 2 mois en bas du composteur). La couleur tire sur le brun foncé, la texture est fine et friable, avec une odeur agréable de sous-bois. Une hygiénisation naturelle s’opère et détruit les bactéries pathogènes, les spores de champignons, les œufs et les larves d’insectes.

Il y a plusieurs possibilités pour utiliser le compost mûr qui devient un excellent fertilisant naturel. On peut le mélanger à la terre comme un amendement organique ou en paillage pour couvrir le sol. Cette seconde option permet de protéger des gelées en hiver, et de garder une certaine fraîcheur pendant les périodes chaudes en maintenant le sol humide et en limitant l’évaporation.

Il y a de nombreux intérêts au compostage :

  • 30% des ordures ménagères sont biodégradables
  • Obtenir un fertilisant de qualité
  • Réduire notre empreinte écologique en limitant l’incinération et l’enfouissement de ces déchets qui sont majoritairement composés d’eau
  • Encourager le lien social, échanger et partager ses connaissance

En ce qui concerne le jardin d’Yvonne, notre composteur se porte très bien et le compost mûr que nous avons obtenu était vraiment de belle qualité !

Merci encore à tous les jardiniers qui ont participé !

En espérant que ces quelques lignes vous auront donné envie d’en savoir plus sur le monde merveilleux du compostage ! N’hésitez-pas à passer le portail du jardin pendant les permanences, vous trouverez toujours quelqu’un qui sera là pour répondre à vos interrogations.

 

 

Sources :

https://www.cc-paysfouesnantais.fr/sites/default/files/guide_du_compostage.pdf

https://www.versaillesgrandparc.fr/environnement/le-compostage/quest-ce-que-le-compostage/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s