Histoire(s) de pleurotes…

Le 25 novembre dernier, quatre jardiniers se sont rendus chez « Shiitakés et Pleurotes » à Décines, où Nicole a fait visiter ses installations à Brice, Hélios, Bruno et Joel.

Pour demarrer un nouveau cycle de production des pleurotes, notre équipe est venue récupérer les petites bottes de paille en fin de vie, qui ne peuvent plus produire de champignons pour l’entreprise.

Leur nouvelle vie va se poursuivre au Jardin d’Yvonne…où une dizaine de jardiniers se sont  retrouvés le dimanche suivant pour pailler les buttes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Le Jardin d’Yvonne, 1er Jardin partagé en Transition de Villeurbanne

Début 2014, l’association les jardins en transition a lancé un nouveau jardin partagé : le jardin d’Yvonne. Il est situé à l’angle de l’avenue Roger Salengro et de la rue d’Yvonne.

Image

Bref historique du jardin d’Yvonne

Le Jardin d’Yvonne est le premier jardin de l’association villeurbannaise Les Jardins en Transition, créée en février 2013 par des citoyens attachés au jardinage comme vecteur de lien social entre les habitants. Cette dernière est reliée au mouvement des Villes en Transition, à travers le groupe Villeurbanne en Transition, crée en janvier 2010. La convivialité, l’aspect pédagogique et esthétique forment la base du projet. Les Jardins en Transition est composée aujourd’hui d’une trentaine de membres et reste ouverte aux habitants et à tout jardinier intéressé par son projet.

En janvier 2014, suite aux échanges avec les services des Jardins Urbains Cultivés, la Ville de Villeurbanne a mis à disposition un terrain du Grand Lyon situé à l’extrémité ouest du quartier de Croix-Luizet, proche du Jardin Edouard Glissant et du début du quartier Charpennes / Tonkin, c’est là que se trouve désormais le Jardin d’Yvonne. Son objet est de sensibiliser les habitants du quartier autour d’un jardin collectif, dans l’optique du partage des récoltes et dans le respect du jardinage biologique, en lien avec la Charte des bonnes pratiques des Jardins Urbains Cultivés. Il s’inscrit en particulier dans une démarche permaculturelle.

Le 29 mars, le Jardin d’Yvonne a eu la chance d’accueillir la Fête du Printemps du réseau des Jardins Partagés, organisée par l’association le Passe-Jardins. Grâce aux ateliers de cette journée, un certain nombre de projets ont déjà pu voir le jour : plantation de 7 arbres fruitiers, installation d’un composteur à vocation d’ouverture sur le quartier, et construction d’une butte circulaire permaculturelle.

Les projets du Jardin d’Yvonne comprennent : une cabane, un lieu de rencontre et d’échanges, des toilettes sèches, une ruche… Le Jardin a aussi accueilli des enfants venus des centre sociaux alentour.