Un jardin urbain en été -ou la biodiversité en un clin d’oeil

En Ville, cette année, nous avons été propulsé dans la chaleur d’été avant l’heure.

Le jardin urbain est un terrain d’observation à notre portée et nous pouvons à notre échelle faire des constats ponctuels , sans pouvoir toutefois en tirer des conclusions générales. Comment se comportent les plantes après une semaine de chaleur intense entrecoupée d’orages ? Y’a-t-il autant de pucerons ou de fourmis que d’habitude ? Les moustiques tigres sont-ils de retour ? Et les pollinisateurs dans tout ça ?…

Ce que l’on peut constater, c’est que les soins et l’attention des jardiniers sur l’espace permettent à de nombreuses espèces de se développer , spontanément ou avec l’aide des jardiniers : courges, courgettes, aubergines, poivrons et aubergines en fleurs, pommes, prunes et raisin, ….mais aussi shizo, cassis, ciboulette, asperges, rhubarbe, raifort, pommes de terre, citronnier, mélisse orangée, blettes perpétuelles, sauge sclarée, coquelourde, lavande afghane, hysope, néflier, fusain d’Europe, ipomées, bourrache etc…

Cette année, nous avons aussi tentés des plantes dites tropicales comme la christophine (ci-dessous) et la patate douce. Nous retentons également la cacahouète qui a pris place sur la butte piano. Les tournesols restent symboliques du jardin et lancent leur grande tige chaque année ! Le ricin déploie ses petites boules d’épine rouge au sein de ses feuilles majestueuses.

Le jardin reste ouvert tous les dimanches d’été grâce à ses adhérents, n’hésitez pas à venir admirer toutes ces merveilles biodiverses et nous aider à en prendre soin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s